Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Assassinat de Rosa Luxemburg. Ne pas oublier!

Le 15 janvier 1919, Rosa Luxemburg a été assassinée. Elle venait de sortir de prison après presque quatre ans de détention dont une grande partie sans jugement parce que l'on savait à quel point son engagement contre la guerre et pour une action et une réflexion révolutionnaires était réel. Elle participait à la révolution spartakiste pour laquelle elle avait publié certains de ses textes les plus lucides et les plus forts. Elle gênait les sociaux-démocrates qui avaient pris le pouvoir après avoir trahi la classe ouvrière, chair à canon d'une guerre impérialiste qu'ils avaient soutenue après avoir prétendu pendant des décennies la combattre. Elle gênait les capitalistes dont elle dénonçait sans relâche l'exploitation et dont elle s'était attachée à démontrer comment leur exploitation fonctionnait. Elle gênait ceux qui étaient prêts à tous les arrangements réformistes et ceux qui craignaient son inlassable combat pour développer une prise de conscience des prolétaires.

Comme elle, d'autres militants furent assassinés, comme Karl Liebknecht et son ami et camarade de toujours Leo Jogiches. Comme eux, la révolution fut assassinée en Allemagne.

Que serait devenu le monde sans ces assassinats, sans cet écrasement de la révolution. Le fascisme aurait-il pu se dévélopper aussi facilement?

Une chose est sûr cependant, l'assassinat de Rosa Luxemburg n'est pas un acte isolé, spontané de troupes militaires comme cela est souvent présenté. Les assassinats ont été systématiquement planifiés et ils font partie, comme la guerre menée à la révolution, d'une volonté d'éliminer des penseurs révolutionnaires, conscients et déterminés, mettant en accord leurs idées et leurs actes, la théorie et la pratique, pour un but final, jamais oublié: la révolution.

Rechercher

Avec Rosa Luxemburg.

1910.jpgPourquoi un blog "Comprendre avec Rosa Luxemburg"? Pourquoi Rosa Luxemburg  peut-elle aujourd'hui encore accompagner nos réflexions et nos luttes? Deux dates. 1893, elle a 23 ans et déjà, elle crée avec des camarades en exil un parti social-démocrate polonais, dont l'objet est de lutter contre le nationalisme alors même que le territoire polonais était partagé entre les trois empires, allemand, austro-hongrois et russe. Déjà, elle abordait la question nationale sur des bases marxistes, privilégiant la lutte de classes face à la lutte nationale. 1914, alors que l'ensemble du mouvement ouvrier s'associe à la boucherie du premier conflit mondial, elle sera des rares responsables politiques qui s'opposeront à la guerre en restant ferme sur les notions de classe. Ainsi, Rosa Luxemburg, c'est toute une vie fondée sur cette compréhension communiste, marxiste qui lui permettra d'éviter tous les pièges dans lesquels tant d'autres tomberont. C'est en cela qu'elle est et qu'elle reste l'un des principaux penseurs et qu'elle peut aujourd'hui nous accompagner dans nos analyses et nos combats.
 
Voir aussi : http://comprendreavecrosaluxemburg2.wp-hebergement.fr/
 
14 février 2021 7 14 /02 /février /2021 17:15
Dans l'Homme enchaîné du 23.07.1915. A la suite d'articles parus dans la Revue Internationale, Rosa Luxembourg a été arrêtée de nouveau ... quatre socialistes connus, dont Mmes Rosa Luxembourg et Clara Zetkin, vont comparaitre devant le tribunal correctionnel sous l'inculpation d'articles séditieux publiés dans une revue.

Source Gallica : https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k7590284g.r=Zetkin%20Clara?rk=21459;2

Titre :  L'Homme enchaîné : journal quotidien du matin / rédacteur en chef, Georges Clemenceau
Éditeur :  (Paris)
Date d'édition :  1914-1939
Contributeur :  Clemenceau, Georges (1841-1929). Directeur de publication

 

Dans l'Homme enchaîné du 23.07.1915. A la suite d'articles parus dans la Revue Internationale, Rosa Luxembourg a été arrêtée de nouveau ... quatre socialistes connus, dont Mmes Rosa Luxembourg et Clara Zetkin, vont comparaitre devant le tribunal correctionnel sous l'inculpation d'articles séditieux publiés dans une revue.

CONTRE ET POUR M. HAASE

Copenhague, 22 juillet. — Selon la Gazette de Cologne, le comité sozialdemokrate de Francfort a voté à l'unanimité une résolution infligeant un blâme au député Haase pour sa conduite, qui est « de nature à menacer l'union du parti. »

Genève, 22 juillet. — Vingt socialistes de Dresde se sont déclarés d'accord avec M. Haase, à propos de son article.

 

LES THEORIES DES SOCIALISTES IMPERIAUX

Le correspondant de l'Humanité signale de nouvelles déclarations de socialistes chefs de groupe appuyant la politique impérialiste, y compris les annexions.

Ainsi, le député de Mannheim, Oskar Geck, dans un exposé de la situation politique à ses lecteurs de Mannheim, s'est exprimé comme suit :

Si la situation militaire, s'écriait-il, nous devient, comme je l'espère, favorable. pourquoi devrions-nous, en principe, interdire au gouvernement, aujourd'hui, toute idée d'annexion ? A quoi bon lier dès maintenant les mains du gouvernement allemand ? Presque toutes les colonies allemandes, les plus importantes ont été prises par l'ennemi, et la possibilité de les reconquérir par la force est hors de notre pouvoir. Comment pourrions-nous regagner ces pays, si importants pour l'avenir de r Allemagne, si nous n'avions pas en main, à l'heure des pourparlers de paix, les territoires occupés par nous en Belgique, en France et en Russie au moins comme objets de compensation ? Adopter une telle politique n'équivaudrait-ce pas, pour nous, à renoncer d'avance à tout atout ? D'ailleurs, les adversaires de toute annexion dans notre parti ne parlent que contre les annexions allemandes. Et non contre les annexions françaises, anglaises, russes, etc. Les adversaires des annexions n'ont pas encore protesté contre les socialistes français, qui réclament comme une chose naturelle la reprise de l'Alsace-Lorraine, c'est-à-dire d'une province purement allemande qu'on ("on" pour le député Geck, c'est la France) nous a une fois déjà, pris par la violence !

 

SOCIALISTES. POURSUIVIS

Londres, 22 juillet. — Le correspondant du Morning Post à Copenhague apprend de Berlin que quatre socialistes connus, dont Mmes Rosa Luxembourg et Clara Zetkin, vont comparaitre devant le tribunal correctionnel sous l'inculpation d'articles séditieux publiés dans une revue.

 

ROSA LUXEMBOURG ARRÊTÉE

Genève, 22 juillet. — A la suite d'articles parus dans la Revue Internationale, Rosa Luxembourg a été arrêtée de nouveau et conduite à la prison des femmes, où elle est soumise au régime des détenues de droit commun ; ses camarades Zetkin, Mehring, Berten et Pfeiffer sont également sous le coup d'arrestation.

Partager cet article
Repost0
30 avril 2020 4 30 /04 /avril /2020 19:36
Stadtarchiv Solingen, Bergische Arbeiterstimme 22. Juli 1915

Stadtarchiv Solingen, Bergische Arbeiterstimme 22. Juli 1915

A propos de la procédure contre la camarade Rosa Luxemburg

On le sait, la camarade Rosa Luxemburg a été emmenée à la prison pour femmes de la Barnimstrasse dans le" fourgon vert" habituellement utilisé pour les criminels de droit commun afin d'y purger sa peine. En réponse au recours présenté par son avocat, Me Siegfried Weinberg, le Ministre de l'Intérieur a répondu par la confirmation de cette procédure.

En outre, nous apprenons qu'une nouvelle procédure est engagée à Düsseldorf contre la camarade Luxemburg, de même contre la camarade Zetkin, le camarade Mehring et les camarades Berten et Pfeiffer pour des articles publiés dans le mensuel  "l'Internationale".

---------------------------------------------------------------

Informationen zum Verfahren gegen Rosa Luxemburg

Zum Verfahren gegen die Genossin Luxemburg.   

Bekanntlich ist die Genossin Dr. Rosa Luxemburg in dem sonst nur für gemeine Verbrecher bestimmten „grünen Wagen“ in das Frauengefängnis in der Barnimstraße zur Verbüßung ihrer politischen Strafe transportiert worden. Auf die von dem Rechtsbeistand unserer Genossin, dem Genossen Dr. Siegfried Weinberg, eingelegte weitere Beschwerde hat nunmehr auch der Minister de Innern dieses Verfahren gebilligt.    Wie wir hören, ist übrigens gegen die Genossin Luxemburg sowie gegen die Genossin Zetkin, den Genossen Mehring und die Genossen Berten und Pfeiffer in Düsseldorf ein neues Verfahren anhängig gemacht, das sich auf die in der Monatsschrift „Die Internationale“ veröffentlichten Aufsätze stützt.

Veröffentlicht am 22/07/2015 von Stadtarchiv Solingen https://archivewk1.hypotheses.org/tag/spd/page/12 Stadtarchiv Solingen, Bergische Arbeiterstimme 22. Juli 1915

Partager cet article
Repost0
24 mars 2015 2 24 /03 /mars /2015 21:11
Rosa Luxemburg en mars 1915 (inédit)

A lire sur Comprendre avec Rosa Luxemburg 2 :

Rosa Luxemburg en mars 1915. Premier mois de prison, anniversaire, narcisse, organisation du quotidien carcéral, conscience: "De manière générale, je suis de bonne et confiante humeur, l'histoire travaille véritablement pour nous." Lettre à Marta Rosenbaum (Inédit en français)

http://comprendreavecrosaluxemburg2.wp-hebergement.fr/

5 mars 1915, Anniversaire de Rosa Luxemburg. Cela fait 3 semaines qu'elle a disparu de la circulation comme elle aime à le dire pour désigner par un euphémisme son arrestation. De ce mois de mars 1915, nous n'avons que deux lettres, adressées à deux femmes d'exception Marta Rosenbaum et Mathilde Jacob qui auront su les sauver. Deux lettres qui font partie de ce quotidien très partiellement traduit mais qui nous éclaire sur ce qui a été vécu et comment par Rosa Luxemburg, et qui nous en dit tant sur sa personnalité, sa pensée, son action. Ces lettres de prison ne figurent pas dans l'ouvrage paru sous le titre "Lettres de prison" car celui-ci regroupe celles écrites à Sonia Liebknecht lors de sa deuxième arrestation pendant la guerre, c'est-à -dire à partir de juillet 1916.

La lettre à Marta Rosenbaum est sortie illégalement de la prison comme on le comprend dès le début de la lecture. On y découvre la prison et la transgression des règles par la prison elle-même devant la solidarité exprimée lors de son anniversaire. Sa réaction à son arrestation aussi brutale qu'inattendue. L'allusion aux plans, dont on sait qu'ils comprenaient la sortie de l'Internationale et la construction du courant contre la guerre. L'organisation de son quotidien autour du travail. La pudeur et l'humour sur ses conditions de vie et sa santé. La vivacité de ses analyses sur les militants socialistes: dans celle-ci Haase qui avait protesté dans un discours au Parlement contre la suppression de droits fondamentaux de la classe ouvrière. L'importance de Liebknecht. Son sentiment que "l'histoire travaille" pour les buts qu'elle défend. ...

Cliquer sur le lien pour lire cet article, la lettre à Marta Rosenbaum ainsi que deux moments d'émotion : l'information sur l'herbier de Rosa Luxemburg et le document attestant de la mort en déportation de Marta Rosenbaum.

Partager cet article
Repost0
15 mars 2015 7 15 /03 /mars /2015 17:07
Rosa Luxemburg - février 1915

Je ne suis pas parvenue à reprendre mon article sur la nouvelle plate-forme aussi en attendant, je joins le lien vers c.a.r.l. 2, en espérant faire mieux rapidement et pourquoi pas pour l'article "mars 1915". A lire donc en attendant:

http://comprendreavecrosaluxemburg2.wp-hebergement.fr/2015/02/08/fevrier-1915-linternationale-la-prison-et-une-magnifique-lettre-a-mathilde-jacob-dossiersuivre-rosa-luxemburg-en-1915/

Partager cet article
Repost0

Articles Récents

Grève de masse. Rosa Luxemburg

La grève de masse telle que nous la montre la révolution russe est un phénomène si mouvant qu'il reflète en lui toutes les phases de la lutte politique et économique, tous les stades et tous les moments de la révolution. Son champ d'application, sa force d'action, les facteurs de son déclenchement, se transforment continuellement. Elle ouvre soudain à la révolution de vastes perspectives nouvelles au moment où celle-ci semblait engagée dans une impasse. Et elle refuse de fonctionner au moment où l'on croit pouvoir compter sur elle en toute sécurité. Tantôt la vague du mouvement envahit tout l'Empire, tantôt elle se divise en un réseau infini de minces ruisseaux; tantôt elle jaillit du sol comme une source vive, tantôt elle se perd dans la terre. Grèves économiques et politiques, grèves de masse et grèves partielles, grèves de démonstration ou de combat, grèves générales touchant des secteurs particuliers ou des villes entières, luttes revendicatives pacifiques ou batailles de rue, combats de barricades - toutes ces formes de lutte se croisent ou se côtoient, se traversent ou débordent l'une sur l'autre c'est un océan de phénomènes éternellement nouveaux et fluctuants. Et la loi du mouvement de ces phénomènes apparaît clairement elle ne réside pas dans la grève de masse elle-même, dans ses particularités techniques, mais dans le rapport des forces politiques et sociales de la révolution. La grève de masse est simplement la forme prise par la lutte révolutionnaire et tout décalage dans le rapport des forces aux prises, dans le développement du Parti et la division des classes, dans la position de la contre-révolution, tout cela influe immédiatement sur l'action de la grève par mille chemins invisibles et incontrôlables. Cependant l'action de la grève elle-même ne s'arrête pratiquement pas un seul instant. Elle ne fait que revêtir d'autres formes, que modifier son extension, ses effets. Elle est la pulsation vivante de la révolution et en même temps son moteur le plus puissant. En un mot la grève de masse, comme la révolution russe nous en offre le modèle, n'est pas un moyen ingénieux inventé pour renforcer l'effet de la lutte prolétarienne, mais elle est le mouvement même de la masse prolétarienne, la force de manifestation de la lutte prolétarienne au cours de la révolution. A partir de là on peut déduire quelques points de vue généraux qui permettront de juger le problème de la grève de masse..."

 
Publié le 20 février 2009